Les instants choisis mettent en avant des compositions au regard d’un élément
remarquable, sans qu’il soit forcément « parfait » par les « plumes » qui interviennent
ponctuellement ou régulièrement dans la revue Ploc ».

Les instants choisis de Damien Gabriels

I- Hélène DUC

cerisier en fleur –
le bébé bouge
pour la première fois

Il est des haïkus qui sont de petits miracles. Dont on sait dès la première lecture que
leurs images et leurs mots, la grâce qui s’en dégage s’inscriront pour toujours dans
notre esprit. Des haïkus dans lesquels l’auteur(e) a réussi, avec une étonnante
finesse, une simplicité totale, une infinie légèreté à partager parfaitement un moment
de vie, d’émotion en lui donnant un caractère universel et intemporel. Pour ces haïkus,
il n’est pas besoin de commentaire ou de discours ; il faut juste les savourer dans le
silence, les laisser infuser lentement en soi. Ce haïku d’Hélène Duc, pour ce qu’il
nous parle de la quintessence du printemps, est de ceux-là !

Hélène DUC

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s