15578784_1198114226972561_1171907824433454925_n

Merci au blog littéraire Le Calame Libre pour ce retour franc et honnête.

Les éditions D’un Jardin nous présentent aujourd’hui leur troisième volume de la collection Cahiers de Poésie Brève après Cahiers de poésie (brève) de Nicole Gremion, joli florilège de haïku, haïbun suivi de tanka et Haïkus d’Automne, recueil collectif hétérogène, mais de bonne facture.

Ce troisième tome est issu d’un appel à textes lancé courant janvier 2016 s’adressant à des femmes amoureuses ou l’ayant été afin de produire chacune une vingtaine de tanka. L’affaire me semblait intéressante puisque l’essence même du tanka, sa musicalité grâce à l’alternance des pieds en nombre pair et impair allait être associée à l’un des sujets les plus abordés « l’amour et l’évolution de la relation amoureuse, dépeinte jusqu’à la séparation des amants ». Pour preuve les différentes anthologies impériales (chokusenshû) où les poèmes dès le IXe siècle étaient classés sans oublier le « Recueil des dix mille feuilles » (Man.yôshû) et ses poèmes d’amour. C’est donc avec une certaine impatience que j’ai attendu la publication de ce recueil qui se fit longuement attendre à l’inverse des précédents.

Qu’en penser ?

Dix-sept plumes « amoureuses » nous parlent d’amour ou de ce dont elles ont souvenance. Que découvrons-nous ? Des amours adolescentes ou naissantes côtoyer pour certaines les différentes étapes sensuelles de la vie de la femme ou l’espoir pour telle autre d’un désir qui lui était promis, pour d’autres l’évanescence d’un amour vécu ou rêvé. Parfois la nature ou le déploiement des saisons sont prétextes à dérouler la survivance d’amours ou d’autres appartenant à un passé plus ou moins récent d’où émerge l’absence imprégnée parfois d’un certain romantisme. Il nous arrive d’assister à un monologue nous contant les différentes époques d’un amour improbable de la première rencontre à l’automne de sa vie. Le vouvoiement et la forme utilisés renforcent les sentiments exprimés et accentuent l’éloignement contraint des amants. Le recueil s’achève sur la naissance d’un violent coup de foudre nous dévoilant les doutes et les espoirs d’amours homosexuelles qui se sont reconnues insufflant ainsi au recueil une certaine contemporanéité.

Immense fut ma déception. Pour la plupart, je n’ai découvert que des poèmes de cinq lignes qui n’étaient du tanka qu’une lointaine esquisse, une métrique flageolante, un esprit trahi, une langue française peu raffinée, des propos parfois juste dignes d’un élève de 6e. Sans aucun doute, certaines n’avaient pas leur place ici. Ce recueil m’est donc apparu très hétérogène et j’en suis sortie consternée.

Il suffit de lire la quatrième de couverture pour comprendre que les desseins de l’éditeur étaient d’ordre pédagogique. Ces dames n’ont pas su saisir la chance exceptionnelle qui leur était offerte, les éditeurs prennent rarement le risque de porter un projet voué à l’échec surtout dans le domaine si restreint de la poésie, celui-ci aurait pu se retirer du projet devant la médiocrité des textes reçus, ce qu’il n’a pas fait. Assurément elles peuvent le remercier et la moindre des choses serait qu’elles se procurent ce recueil afin de l’offrir à leur famille ou amis.

Je remercie Danièle, Hélène, Monique, Virginie et quelques autres de m’avoir offert de belles choses à lire même si contrairement aux vœux de l’éditeur :

« Dans ses limites restreintes, le tanka possède la force de suggérer ce qui n’est pas toujours utile de dire, et surtout, de parler au plus profond du cœur », le mien ne fut que rarement atteint.

Je remercie également l’éditeur dont l’implication pédagogique au service de la poésie ne fait aucun doute en espérant que ce recueil ne le freinera pas dans son élan, nous aurions tous à y perdre.

Comment se procurer ce livre ?

Amoureuses est disponible sur le site www.amazon.fr

En cliquant sur le lien suivant ou bien en le copiant dans votre navigateur, vous serez directement mis en relation avec le site marchand :

https://www.amazon.fr/dp/2955399922/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1482167364&sr=1-1&keywords=amoureuses+alhama+garcia

Lien de l’article : http://lecalamelibre.blogspot.fr/2016/12/amoureuses-collectif-de-tanka.html

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s