BALADE EN HAÏKUS AU QUARTIER LATIN

J’ai le plaisir d’y figurer avec quelques haïkus parmi une quarantaine de poètes.

Pour le commander : http://www.pippa.fr/BALADE-EN-HAIKUS-AU-QUARTIER-LATIN

Anthologiste : Chapouthier Georges

Illustratreur : Moreau Louis

11,5 x 18 cm – 77 pages
N° ISBN : 978-2-37679-025-9
Sortie : Juin 2019
Prix : 15 €

BALADE EN HAÏKUS AU QUARTIER LATIN
Ouvrage collectif coordonné par
Georges Chapouthier

Illustrations de Louis Moreau

LE SUJET

Balade en haïkus au Quartier Latin est un recueil de poésie né d’une alliance entre le haïku et l’un des quartiers les plus emblématiques de la capitale française.

Cette « balade » est une immersion au cœur du Quartier Latin, entre rêveries et souvenirs, rues fantasmées et réalité.

À la découverte de ce recueil, le lecteur sera plongé dans les méandres du Quartier Latin, ses monuments et son histoire.

L’ARGUMENTAIRE

Ce recueil promène le lecteur à travers de nombreux thèmes aux tonalités changeantes. Du paisible Jardin du Luxembourg aux « souvenirs de révoltes » estudiantins, c’est une invitation à découvrir les multiples facettes du Quartier Latin au fil des pages de ce livre. « …c’est par des haïkus que de nombreux auteurs francophones ont exprimé leurs souvenirs du Quartier Latin. Le parcours poétique présenté dans ce livre s’effectue autour des illustrations de Louis Moreau qui a su, en quelques traits, brosser l’atmosphère de différents endroits du quartier et donner ainsi une sorte d’image graphique du haïku et de son vécu existentiel. » (Extrait de la préface de Georges Chapouthier)

LE COLLECTIF D’AUTEURS

Les auteurs de ce recueil, dont certains haijins connus du grand public, ont en commun l’amour du Quartier Latin, de ses rues, de ses places, de sa population et de son histoire. Georges Chapouthier, qui a coordonné cet ouvrage, a passé presque toute sa vie au Quartier Latin où il fut successivement écolier, lycéen, étudiant à Jussieu, chercheur scientifique au CNRS et retraité. Il est aussi connu pour son activité poétique sous le pseudonyme de Georges Friedenkraft.

L’ILLUSTRATEUR

Louis Moreau, ancien étudiant aux Beaux-arts de la Haute École des arts du Rhin et à l’école Olivier de Serres, met son goût pour l’art au service de la poésie. Il a illustré Éventail de haïkus et Les murs obliques aux Éditions Pippa. Louis Moreau travaille au sein du collectif Patrie Couscous, avec lequel il a pu réaliser en 2018 un voyage au Mexique et rapporter sa première exposition à Paris.

Mes haïkus retenus pour Quartier latin
jardin du Luxembourg
le temps d’un selfie
les touristes statufiés
Montagne St-Geneviève
mon ombre plus lente
que le papillon
Square Paul Painlevé
des touristes japonais
baguette sous le bras
Caveau de la Huchette
huit générations de doigts
sur les saxophones
Shakespeare and co
la reliure fatiguée du livre
de remise en forme
Notre-Dame de Paris
le fracas de la giboulée
Quasimodo, peut-être ?
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s