[Prix & Distinctions] Une cinquième place au concours Haïkouest sur le thème Cristal

Mon haïku 5ième au Concours « Cristal » avec 8 points.

5ième place – 8 points

karaoké

sa voix de cristal

brise la glace

Hélène Duc

 

Publicités

[Publication] Recueil de haïkus Nu aux Éditions Des petits riens



facebook_1490641010004(1)
Les éditions « Des petits riens » de l’association Haïkouest, publient un livret intitulé « NU ». C’est un collectif de haïkus dont j’ai l’honneur de faire partie 😊
Un pliage original, des illustrations par plusieurs artistes, 30 haïkus dont certains écrits en breton puis traduits .
N’hésitez pas à vous le procurer !
Un courrier pour commander avec votre adresse postale
10 € (frais d’envoi compris)
haikouestasso@hotmail.com
rabattant le drap
sur ses fesses nues
nuit de pleine lune
(Hélène Duc)

[Sélection] [Concours d’écriture] Ma nouvelle finaliste Nouvelles avancées 2017

La bonne nouvelle du jour me vient d’Ensta-paristech, et du concours de nouvelles Nouvelles Avancées 2017 sur le thème de l’infiniment petit :

Madame,
La sélection des 10 nouvelles finalistes de votre catégorie est désormais terminée et nous avons le grand plaisir de vous annoncer que votre nouvelle « Le mâle est fait » en fait partie. Félicitations !

https://www.ensta-paristech.fr/fr/actualites/nouvelles-avancees-soiree-de-cloture-de-la-8e-edition

[Parution] [Revue]Sortie du Cabaret # 21 : « Le train »

cabaret21couv

Sortie aujourd’hui du Cabaret # 21 : « Le train« , revue poétique de grande qualité, dirigée par Alain Crozier. Ravie de figurer parmi ce très prestigieux sommaire avec mon poème Les lignes.

Sommaire :

Claire Ceira, Laurence Chaudouëtt, Hélène Duc, Claire Kalfon, Marilyse Leroux, Céline Maltère, Lydia Padellec; guest : Evelyne Charasse Bleue La Renarde, Nicolas Grenier ; chorégraphie : Jany Pineau

Pour commander : http://www.revuecabaret.com/cabaret21.html

[Chronique de blog] Excellente critique de l’anthologie Une Saint-Valentin d’Enfer 

Encore un retour de lecture très positif sur l’anthologie Une Saint-Valentin d’enfer parue chez Anyway Éditions.

Merci à la bloggeuse Pat ! 🙂 

http://patpepette.eklablog.com/saint-valentin-d-enfer-recueil-collectif-a128962032

Son avis 

Je remercie les Éditions Anyway pour m’avoir permis de découvrir ce recueil  comportant des nouvelles de genre différent. Certaines sont émouvantes, d’autres sont originales avec un mélange de paranormales.


Elles sont à la fois surprenantes,  ce qui a attiré ma curiosité. Sans oublier celles qui font froid dans le dos.
Ce qui m’a plu dans ce recueil collectif c’est la diversité des récits. 

Quoi qu’il en soit, ce recueil permet à tout un chacun d’y trouver son compte étant donné la diversité des histoires. Par contre, après avoir lu l’ensemble de ces nouvelles, il y a de quoi fuir le 14 février. Bien contente d’être célibataire et que personne ne m’invite pour la Saint-Valentin je n’irai pas ! Ne jouons pas avec le danger.

Une œuvre complète qui porte bien son titre. Malgré que ce soit un pavé, il est rapidement lu car l’on se prend au jeu.

En conclusion, j’ai trouvé ce livre regroupant plusieurs nouvelles intéressantes, qui sort de l’ordinaire.
Hormis une ou deux un peu longues à mon goût.

[Prix & Distinctions] Second prix au 20th Mainichi Haïku Contest 2017, section internationale (Japon)

Ravie ! J’ai remporté le second prix ex-aequo au 20th Mainichi Haïku Contest 2017, section internationale (Japon) ! Ah, je suis trop contente car je n’y croyais pas du tout, cette année

saison des bourgeons
le corsage déboutonné
de la jolie fleuriste
—Hélène Duc (France)

芽ぶき時
あの可愛い花売り娘は
もう胸着のボタンをはずして

エレーヌ・デュック (フランス)

Les résultats complets : http://mainichi.jp/english/articles/20170306/p2a/00m/0na/005000d

[Chronique de blog] Excellente critique d’Une Saint-Valentin d’Enfer 

stvalentindenfer

Merci beaucoup à Kriemhild pour cette excellente critique de l’anthologie Une Saint-Valentin d’Enfer  (une belle note de 17,5) !

Auteurs : Steffi Wolf, Christelle Dumarchat, Mélanie Tellier, Margot Buon, TynhmaR, Frédérique Hespel, Edwige, Mélodie Miranville, Morgane Scheinmeer, Hélène Duc, Maude Perrier, Carine Foulon, Marine Gautier & Gaya Tameron, Laure Allard-d’Adesky & Lou B Simone, Camille Ripoull et Lola T.
Éditeur : Anyway Éditions
Nombre de pages : 360
Catégorie : Nouvelles
Prix : 15,90€

Pourquoi ce livre ?

Parce que le mois de février et plus particulièrement le 14 est, parait-il, dédié à l’amour.

Parce que l’une des nouvelles est de moi et que je ne pouvais donc m’empêcher de lire le recueil^^

Dix-huit auteurs vont vous faire découvrir la « Saint-Valentin » d’une façon dont vous ne pouvez vous douter.

Elle pourra être sentimentale, triste, voire destructrice, mais l’amour sera toujours présent.

Il ne reste qu’à vous souhaiter une joyeuse Saint-Valentin… d’ENFER !

Je vous promets un avis le plus objectif possible… Du coup, en toute objectivité, je peux vous dire que j’ai adoré lire ce recueil ! Il est varié, touche à presque tous les genres littéraires, et pourtant, il est très cohérant !
Les histoires :

Des histoires de Cupidon (l’un serial killer, l’autre dévergondé).

Une histoire de rupture.

Celle d’une dernière chance.

L’histoire d’un afflux démoniaque.

Une histoire de petites cartes rouge et or.

Des histoires de première ou de dernière Saint-Valentin.

Une histoire de lune.

Des histoires de cauchemars.

L’histoire d’un souffle glacial.

Une histoire gothique.

Une histoire où les apparences sont aussi trompeuses qu’elles sont importantes.

L’histoire d’un Pygmalion.

Celle d’une disparition.
La cohérence interne :

Parce qu’il y a de trop nombreux personnages, je vais m’attacher à vous parler de la cohérence interne de ce recueil, comme je l’avais fait pour une autre anthologie.

Comme pour cet autre collectif, Une Saint-Valentin d’Enfer est d’une cohérence incroyable ! Certes, les nouvelles sont bien différentes les unes des autres, mais il y a, à chaque fois, un petit quelque chose qui les lie entre elles. Et je ne parle pas juste du thème commun, qu’on se le dise !! Non, le comité de lecture a su trouver des nouvelles qui pouvaient se faire échos tout en ayant chacune leurs singularités.
La plume des auteurs :

Là encore, toutes les plumes sont différentes. Certains auteurs écrivent au présent, d’autre au passé… d’autre encore utilisent les deux temps dans une seule nouvelle. Certaines écrivains utilises la première personnes du singulier, d’autre la troisième. Et il y a même deux nouvelles qui ont été écrites à quatre mains !

Et, encore une fois, bien que singulières, ces plumes se ressemblent en quelques points, comme par exemple la facilité avec laquelle on lit ces histoires, ou encore leurs fins surprenantes.

Un collectif réussi où chaque lecteur trouvera son bonheur ! Oui parce qu’en ce qui concerne les protagonistes, c’est une autre « histoire »…

Les histoire : 4/5     La cohérence : 4,5/5     L’écriture : 4,5/5     Mon appréciation : 4,5/5
Total : 17,5/20

L’avis complet est ici : http://leslecturesdekriemhild.blogspot.fr/2017/03/une-saint-valentin-denfer.html?m=1