Bilan 2018

Bilan parutions : 2018

Cette année, « seulement » 6 nouvelles publiées en anthologies collectives mais cela s’explique par le travail fourni sur les 3 romans que j’ai eu le bonheur de faire paraître en 2018. L’Élue du Dieu-Phénix, un mini-roman fantasy, Des voisins… d’Enfer en juillet et début septembre : Comme sur des roulettes !, tous deux pour la jeunesse.

Cette année, j’ai également savouré avec joie de nouvelles et belles collaborations poétiques en revues, recueils de textes courts et différentes anthologies de haïkus et de tankas. Et reçue de très jolis prix et distinctions littéraires internationales.

Bref, j’ai vécu une année 2018 très épanouissante d’un point de vue professionnel et j’en remercie chaleureusement tous les anthologistes, les éditeurs, les jurys, les comités, les correcteurs, les illustrateurs et les chroniqueurs de blog !

Sans oublier un ÉNORME merci aux lecteurs qui me suivent depuis des années. Merci à toutes et tous !

Hélène

Romans et Mini-romans

Fantasy

L’Élue du Dieu-Phénix in Le Sacrifice, chez Fantasy-Editions-rcl.

Jeunesse

Des voisins… d’Enfer, collection Farfadet chez Évidence Éditions

Lien d’achat : https://www.evidence-boutique.com/farfa…/des-voisins-d-enfer

Comme sur des roulettes ! Aux Éditions Averbode (Belgique)

Nouvelles

Enquête en sang trouble in Sans nouvelles chez Livr’S Éditions.

Trou noir in Un oeil dans le potage, Éditions du Venasque.

Liens d’achat (ebook) au prix de 5,00 €

Fnac :
https://www.kobo.com/fr/fr/ebook/un-oeil-dans-le-potage

Amazon :
https://www.amazon.fr/s/ref=sr_nr_i_4?fst=as%3Aoff&rh=k%3Aun+oeil+dans+le+potage%2Ci%3Astripbooks&keywords=un+oeil+dans+le+potage&ie=UTF8&qid=1533124281

Lien d’achat version papier (brochée)

https://www.amazon.fr/s/ref=sr_nr_i_4?fst=as%3Aoff&rh=k%3Aun+oeil+dans+le+potage%2Ci%3Astripbooks&keywords=un+oeil+dans+le+potage&ie=UTF8&qid=1533124281

Une livraison explosive in Dimension Aéropostale chez Rivière Blanche

Les Eveillés in Anthologie Calling Cthulhu – Saison 2, vol. 4, L’ivre-book, collection Imaginarium.

Alors il n’y a plus que le noir… in Un Noël sous le sang, collection Clair-Obscur, Evidence Éditions.

Lien d’achat :
https://www.evidence-boutique.com/clair-obscur/un-noel-sous-le-sang

Linceul d’éternité in Otherlands Continuum 2018 chez Otherlands.

Lien d’achat : https://www.amazon.fr/dp/2797301587

Poésies et Textes courts

CARRÉS POÉTIQUES… OPUS 1… chez Jacques Flament Editions

CARRÉS POÉTIQUES 2 aux Éditions Jacques Flament.

L’INSTANT FUGACE 2, aux Éditions Jacques Flament.

Les feux d’artifice figés in « Céphéides et nébuleuses » aux Éditions Astérolivres.

Anthologies de haïkus et de tankas

Secrets de femmes chez Pippa Editions.

EMPREINTES, Anthologie de haïkus aux Editions Graines De VENT.

L’or du rein : l’humain corps et âme,chez Unicité Edition.

« Chat » : Anthologie contemporaine de haïkus coordonnée par Py Daniel et illustrée par Pouch François. Éditions Pippa, juin 2018. ISBN : 978-2-37679-014-3. Prix : 15,00 €.

Le haïku à la lumière du braille 2018, aux Éditions Renée Clairon.

Un haïku pour le climat, Anthologie de haïkus, aux éditions L’iroli en partenariat avec l’AFH (Association francophone de haïku) et le CLER – Réseau pour la transition énergétique.

Climats, anthologie collective trilingue de haïkus (français, bulgare, italien).

 » ENFANCES » chez les Editions Graines de Vent.

Lien d’achat : https://grainesdevent.jimdo.com/commande/

LA DISPARITION… Tankas sans « e », aux Éditions du tanka francophone

Revues

Méninge n°11, thème « fil ».

Gong n° 58 de janvier-mars 2018 sur le thème Malheur, Bonheur.

Gong, n°59 (avril-juin 2018).

Gong n°60, thème « Première fois ».

Numéro 61 de la revue Gong, thème : glissement de langues.

Hors-série spécial concours AFH 2018 d’octobre de la revue poétique Gong.

Haiku Canada Review (HCR) de février, thème Rides.

Revue Rivalités No.3, Vol.2, spécial concours thème « Montréal ».

Dissonances #34 Traces.

Revue Rrose Sélavy N° 4 : Curiosité.
La revue est disponible sur le net et bien sûr au Comptoir des Images!
https://www.amazon.fr/Rrose-Sélavy-N°-4…/…/ref=sr_1_fkmr0_2…

Revue internationale de haïkus Seashores (USA).

Numéro d’hiver de la Revue Rivalités, spécial HA HA HAÏKU
https://reneeclairon.ca/produit/ha-ha/

Prix et Distinctions

3eme Prix au concours de haïkus Taol Kurun 2017, théme Arbre, catégorie Adultes (en Français).

Lauréate du concours de haïkus 5/7/5 Rivalités 2018.

Mention honorable au 21st Mainichi Haiku Contest (Japon).

Mon roman L’Élue du Dieu-Phénix, lauréat du Prix du Récit Fantasy 2018.

Grand Prix Récits-Express 2018» pour « Comme sur des roulettes ».

Mention honorable au concours Jocelyne Villeneuve 2018.

Premier prix Haïkus du concours 2018 de l’association Nanterrepoevie.

1er prix catégorie française, concours de haïkus 2018 de la revue HAIKU en Roumanie.

Lauréate du concours de haïkus Rivalités 2018 sur le thème de la ville de Montréal.

2ème prix au Concours AFH 2018 : thème Montagne.

Lauréate au Concours « Un haïku pour le climat 2018 » SECTION ADULTES.

Troisième prix au Peggy Willis Lyles Haiku Awards 2018 (concours de haïkus aux USA).

2 de mes nouvelles nommées au Prix Rosny aîné 2018

Publicités

[Critique] Un très bel avis sur Des voisins d’Enfer par le blog Light and Smell

Merci infiniment au blog Light and Smell pour ce très bel avis sur mon roman jeunesse Des voisins d’Enfer paru dans la collection Farfadet d’Evidence Éditions. Quel bonheur de voir mes mots trouver écho dans l’imaginaire des lecteurs de 7 à 107 ans 😊

La critique :

Je remercie Évidence Éditions pour m’avoir permis de découvrir Des voisins… d’Enfer d‘Hélène Duc.

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Salut, je m’appelle Lukas Jenkle, j’ai treize ans et, cette nuit, je vais vivre l’aventure la plus terrifiante de toute ma vie ! C’est sûrement le prix à payer, lorsqu’on habite à côté d’une vieille famille de sorciers, aux ancêtres réputés pour leur cruauté (les Báthory, ça vous dit quelque chose ?). Surtout quand ces dangereux voisins décident d’organiser une grande fête dans leur jardin pour célébrer le Sabbat de Lughnasadh avec tous leurs copains, as de la baguette magique ! Vacarme et nuit blanche assuré ! Mais cette fois, ça ne va pas se passer comme ça, râle mon père, furieux de ne pas pouvoir dormir. Cette fois-ci, ces enquiquineurs vont l’entendre ! Foi de Jenkle ! Et le voilà qui part se plaindre auprès des fêtards… à ses risques et périls car il ignore qu’une très mauvaise surprise l’attend à l’intérieur de la maison… Pauvre papa ! S’il avait su quel danger le guettait, il aurait vite fait demi-tour, croyez-moi !

Évidence Éditions (21 juillet 2018) – Broché 8€ (ebook disponible) – 80 pages

AVIS

Je connaissais Hélène Duc dans un registre plus adulte et ai donc été intriguée de la découvrir dans un roman jeunesse dont j’aime d’ailleurs beaucoup la couverture.

Lukas Jenkle, 13 ans, et ses parents habitent près d’une maison de sorciers, et pas n’importe lesquels : les descendants de la fameuse comtesse hongroise sanguinaire, Élisabeth Báthory ! Malgré la crainte que ceux-ci suscitent en eux, le jeune homme et son père, excédés par le boucan que font ces terrifiants voisins, décident d’aller les voir pour qu’ils cessent leur vacarme. La nuit est faite pour dormir pas pour faire la fête, Sabbat ou non ! Si le couple Báthory comprend parfaitement la demande de ses voisins, leur vieille tante, beaucoup moins… Commence alors pour Lukas une nuit qu’il n’est pas prêt d’oublier.

Ce livre est destiné aux enfants à partir de 7 ans, mais laissez-moi vous dire que je me suis laissée embarquer dans cette histoire dès les premières lignes. Il faut dire que j’ai retrouvé la finesse et l’élégance qui caractérisent la plume de l’autrice. Je vous rassure, elle a tout de même veillé à adapter son style afin qu’il soit accessible aux jeunes lecteurs. Les enfants et les adultes devraient donc être enchantés par l’ambiance instaurée par l’autrice à travers un style aussi agréable qu’immersif.

Au-delà de la plume de l’autrice, le roman se lit rapidement grâce à son rythme : mené tambour battant, on ne voit pas défiler les pages. Les lecteurs, quel que soit leur âge, prendront donc plaisir à suivre le jeune Lukas dans ses (més)aventures. Témoin du sort peu enviable réservé à ses parents, il va, en effet, tout mettre en œuvre pour les sortir des griffes de la méchante tante Báthory. Sorcière à l’ancienne, elle ne porte pas les humains dans son cœur, et c’est un euphémisme. Devant ses plans machiavéliques, Lukas n’aura donc pas d’autre choix que se jeter courageusement dans la gueule du loup… Une témérité qui ne devrait pas laisser les lecteurs indifférents.

J’ai, pour ma part, beaucoup aimé ce personnage qui n’hésite pas à s’adresser directement aux lecteurs pour partager ses sentiments. C’est une démarche que j’apprécie quand elle est réalisée avec efficacité comme ici. Il en résulte une connivence quasi immédiate avec ce jeune homme dont j’ai fortement admiré la capacité à surmonter ses peurs.

En jouant sur la réputation sulfureuse des Báthory et sur l’image des sorcières telle qu’on la trouve dans les livres de contes, l’autrice réussit à créer un climat angoissant. Mais de nouveau, elle a su s’adapter aux enfants en offrant un bel équilibre entre action, magie, tension et solidarité. Le livre ne devrait donc pas terrifier les enfants, mais leur faire tout de même vivre quelques émotions fortes. Quant à la fin, je ne vous en dirai pas plus si ce n’est qu’elle conclut à merveille le récit.

En bref, un peu à la manière des livres Chair de poule, l’autrice invite les enfants à frissonner, un peu, et à passer un moment de lecture envoûtant et prenant. Des voisins… d’Enfer devrait donc enchanter les petits, mais aussi les grands lecteurs qui ont envie d’un récit empli de sorcellerie les faisant retomber, durant un instant, en enfance.

Lien de la page : https://lightandsmell.wordpress.com/2018/11/19/des-voisins-denfer-helene-duc/?fbclid=IwAR2dL1ez-aiv9EXL9UPOXvuu4oZNsNJpWZ_gz6VOxKZp9E9W22m4Xsy5bAg

Lien d’achat du roman :

Découvrez vous aussi « Des voisins… d’Enfer » :
https://bit.ly/2QTwJWZ

[Parution] Une lecture idéale pour Halloween : Des voisins… d’Enfer !

37097392_2239276396302933_4128860990605361152_n.jpg

Lecteurs de 7 à 117 ans, n’hésitez pas à découvrir mon nouveau roman jeunesse fantastique dans la collection FARFADET d’Évidence Éditions :

Des voisins… d’Enfer :
80 pages
Version Brochée : 8€
Version epub : 2€99

Lien d’achat :

https://www.evidence-boutique.com/farfa…/des-voisins-d-enfer

Résumé :

Salut, je m’appelle Lukas Jenkle, j’ai treize ans et, cette nuit, je vais vivre l’aventure la plus terrifiante de toute ma vie ! C’est sûrement le prix à payer, lorsqu’on habite à côté d’une vieille famille de sorciers, aux ancêtres réputés pour leur cruauté (les Báthory, ça vous dit quelque chose ?).

Adaptés aux lecteurs dyslexiques

Ean13:
9791034808090

isbn:
979-10-348-0809-0

[Parution] Des voisins… d’Enfer disponible chez Évidence Éditions

Lecteurs de 7 à 117 ans, n’hésitez pas à découvrir mon nouveau roman jeunesse fantastique qui vient de paraître dans la collection Farfadet chez Évidence Éditions :

Des voisins… d’Enfer.

80 pages.

Version Brochée 8€. Ebook 2€99

Lien d’achat :

https://www.evidence-boutique.com/farfadet/des-voisins-d-enfer

Résumé :

Salut, je m’appelle Lukas Jenkle, j’ai treize ans et, cette nuit, je vais vivre l’aventure la plus terrifiante de toute ma vie ! C’est sûrement le prix à payer, lorsqu’on habite à côté d’une vieille famille de sorciers, aux ancêtres réputés pour leur cruauté (les Báthory, ça vous dit quelque chose ?).

Adaptés aux lecteurs dyslexiques

Ean13:
9791034808090

Isbn:
979-10-348-0809-0

[Parution] Des voisins… d’Enfer chez Évidence Editions

37097392_2239276396302933_4128860990605361152_n

C’est avec plaisir que je vous présente la couverture de mon nouveau roman jeunesse fantastique « Des voisins… d’Enfer » à paraître prochainement en version papier et en numérique dans la collection Farfadet chez Évidence Éditions. J’espère qu’elle vous plaît ? C’est une création de la talentueuse Maïka.

Résumé :

Salut, je m’appelle Lukas Jenkle, j’ai treize ans et, cette nuit, je vais vivre l’aventure la plus terrifiante de toute ma vie ! C’est sûrement le prix à payer, lorsqu’on habite à côté d’une vieille famille de sorciers, aux ancêtres réputés pour leur cruauté (les Báthory, ça vous dit quelque chose ?). Surtout quand ces dangereux voisins décident d’organiser une grande fête dans leur jardin pour célébrer le Sabbat de Lughnasadh avec tous leurs copains, as de la baguette magique ! Vacarme et nuit blanche assuré ! Mais cette fois, ça ne va pas se passer comme ça, râle mon père, furieux de ne pas pouvoir dormir. Cette fois-ci, ces enquiquineurs vont l’entendre ! Foi de Jenkle ! Et le voilà qui part se plaindre auprès des fêtards… à ses risques et périls car il ignore qu’une très mauvaise surprise l’attend à l’intérieur de la maison… Pauvre papa ! S’il avait su quel danger le guettait, il aurait vite fait demi-tour, croyez-moi !

[Parution à venir] Découvrez la couverture de Comme sur des roulettes, mon nouveau roman jeunesse à paraître en septembre

Belle et grande émotion de vous présenter la couverture de mon nouveau roman jeunesse à paraître en septembre chez Averbode : Comme sur des roulettes, avec lequel j’ai eu le bonheur de remporter le Grand Prix Récits-Express 2018.

Ce roman jeunesse me tient particulièrement à cœur de par les thèmes que j’y aborde : le handicap, l’amitié et la solidarité ☺

Merci à Karl-Frédéric Dussart pour cette superbe illustration

.

[Prix & distinctions] Le «Grand Prix Récits-Express 2018» pour mon roman jeunesse « Comme sur des roulettes » !

Folle de joie d’apprendre que j’ai remporté le «Grand Prix Récits-Express 2018» pour mon roman jeunesse Comme sur des roulettes qui sera publié aux Éditions Averbode (Belgique) dans l’abonnement Récits-Express pour l’année 2018-2019, soit une parution, entre septembre 2018 et juin 2019.

Je suis d’autant plus touchée de recevoir ce joli prix qu’il est décerné chaque année par un jury composé uniquement d’enfants doublés d’exigeants lecteurs 😊

Bref, que du bonheur !

http://www.editionsaverbode.be/lisezjeunesse

Bilan 2016

L’année se termine et avec elle la fin des publications pour cette année.

Le temps d’un petit bilan s’impose, donc 🙂

2016 fut une magnifique année, riche en belles rencontres et en projets passionnants avec pas moins de 22 publications, tous supports et registres confondus : web, papier & numérique. 1 roman, 1 recueil de nouvelles, (17 nouvelles publiées en tout). 11 dans différentes anthologies collectives et 6 dans mon recueil fantastique De Cendres et d’écarlate.

Sans oublier, côté poésie, plusieurs prix et distinctions obtenus dans différents concours et de nombreux haïkus, tankas et poèmes publiés dans différents ouvrages de poésie, revues comme recueil.

Bref, ce fut une année de folie ! Je n’en reviens pas ! J’ai été très chanceuse et gâtée !

UN ÉNORME MERCI A MES RELECTRICES-CORRECTRICES DE CHOC POUR LEUR AIDE PRÉCIEUSE ET LEURS CONSEILS : Claude B, Françoise Grenier-Droesch, Elisabeth Hespel et…ma maman Martine Duc !

Grand MERCI également aux maisons d’éditions qui m’ont permis de concrétiser mes projets, à leurs directeurs/trices et à leurs directeurs de collection qui m’ont fait confiance en collaborant avec moi J

Sans oublier mes lectrices et lecteurs qui me permettent de vivre mon rêve d’auteur !

2016 fut vraiment pour moi une année exceptionnelle, un très grand cru. Et autant dire que je doute fort que 2017 puisse l’égaler 😉

Par ailleurs, chose également très positive, 2016 m’a fourni moult occasions de confronter ma plume à de nouveaux défis d’écriture, notamment en me frottant à des regostres littéraires inédits pour moi : policier,  histoire pour jeunes enfants, romance… avec plus ou moins de réussite mais toujours un égal plaisir d’écriture

Publications papier :

Roman

En point d’orgue, la parution en avril de mon premier roman fantasy pour la jeunesse et les adultes, La Geste de Foudrenacre, chez RroyZz Éditions :

(13 euros)

http://www.rroyzzeditions.com/index.php?id_product=50&controller=product&id_lang=2&search_query=la+geste+de+&results=2

Recueil de nouvelles

Autre grand bonheur en août dernier avec la parution de mon premier recueil de nouvelles fantastiques /SF intitulé De Cendres et d’écarlate aux Éditions Unicité.

(16 euros)

http://www.editions-unicite.fr/auteurs/DUC-Helene/De-cendres-et-d-ecarlate/index.php

Deux belles occasions qui me sont offertes de concrétiser mon rêve d’enfant : devenir un écrivain publié et pouvoir partager mes mots avec le plus grand nombre

Nouvelles publiées en anthologies collectives

Beaucoup beaucoup de très belles satisfactions avec pas moins de 11 nouvelles retenues dans diverses anthologies chez différentes maisons d’édition

En numérique :

En février paraît ma première publication numérique de l’année 2016 avec la sortie de ma nouvelle Hellequinade dans l’anthologie La chasse volante, tome 1 chez L’ivre-Book.

Pour l’acheter : https://ivrebook.wordpress.com/2016/02/19/la-chasse-volante-anthologie-vol-1

Mars débute très bien avec la sortie du livre multilingue (français, anglais, italien, espagnol, arabe…) Fables sans frontières. Ma nouvelle Farah la fourmi y figure parmi beaucoup d’autres. Pour rappel les bénéfices des ventes du livre sont reversés à une association œuvrant en faveur des enfants réfugiés.

Il est toujours en vente sur le site des Éditions Alcyone (site en italien) : http://shop.alcyone.it/ au prix spécial de 3,49 € * au lieu de 4,49 €. Mais également sur toutes les librairies en ligne (Amazon, Apple Store, IBS, et plus de 80 bibliothèques).

Au rayon distinctions, j’apprends en ce joli mois de mai que ma nouvelle Un dragon entêté s’est classée troisième du concours Fée, dragon & carotte organisé par le salon littéraire Le Dormantastique : Page officielle https://www.facebook.com/leDormantastique/?fref=nf

En papier

C’est en mai que paraît ma première publication papier de l’année avec l’anthologie collective Tant que le loup n’y est pas chez Otherlands dans la collection Otherlands Continuum, où figure ma nouvelle Loup où es-tu ?

Juin enregistre deux jolies parutions supplémentaires avec la publication de ma nouvelle policière Un inuit au sang chaud au sein de l’anthologie Le Polar… là-bas aux Éditions du Valhermeil (en avril, ma nouvelle Un inuit au sang chaud s’était retrouvée choisie parmi les neufs finalistes du concours de nouvelles policières de Bessancourt Le Polar… là-bas dont le jury était présidé par le grand Manook, auteur de l’excellent roman Yeruldelgger publié chez Albin Michel et couronné par de nombreux prix) et de ma nouvelle La traque dans l’anthologie Une goutte de trop chez Entr’ouvert, collectif d’auteurs.

Juillet m’offre l’immense bonheur de voir ma nouvelle policière Sur la corde raide avoir les honneurs du très beau sommaire de l’anthologie Dimension Meurtres Impossibles chez Rivière Blanche en compagnie de seize talentueux auteur(e)s.

Mais également de voir ma toute première nouvelle pour enfants de dix à douze ans Le sortilège du Patapaf figurer en bonne compagnie dans l’anthologie Antho-noire pour nuits de pleine lune publiée par Les Lithaniennes !

Octobre est le mois de sortie du recueil de nouvelles Les femmes nous parlent, écoutons-les contenant mon texte Être une femme chez Phénix d’Azur Éditions. Disponible en version papier et livre audio sur ce lien : http://www.phenix-azur.com/100-femmes.html

Novembre voit la parution de deux de mes nouvelles dans deux anthologies collectives. D’abord, la nouvelle fantastique/horrifique Un lointain souvenir de peau dans Démentia publiée aux éditions Les Occultés (en vente sur : http://lesoccultes.com)

Ensuite de ma nouvelle policière Témoin indésirable dans l’anthologie Nu sur le balcon chez Séma Éditions.

En papier et en numérique : http://www.sema-diffusion.com

En décembre, Décorporation (une courte nouvelle SF) se retrouve au sommaire de l’anthologie-hommage à Mary Shelley Il faisait presque noir parue chez Souffle Court Éditions. N’hésitez pas à passer commande ici : http://www.soufflecourt.com/commande

Côté poésie

Malgré moins de temps pour m’adonner à l’art de la poésie et notamment à celui du haïku, l’année 2016 fut tout de même étonnamment propice à de jolies surprises.

Prix et récompenses

En janvier 2016, j’obtenais avec émotion une mention honorable catégorie internationale au 19ième concours Mainichi (Japon) sur 25 000 haïkus reçus.

http://mainichi.jp/english/articles/20160129/p2a/00m/0na/002000d

En mars, j’ai la surprise de remporter le deuxième prix du concours de haïkus sur le thème Nuit (catégorie + de 14 ans) organisé par la médiathèque de Cergy.

http://www.cergytheque.fr/concours-haikus-les-laureats-1262

En mai, je suis en joie de recevoir un beau diplôme émanant de l’Ambassade du Japon au Sénégal et signé de la main de Monsieur l’Ambassadeur TAKASHI KITAHARA himself pour me récompenser de mon Prix Spécial pour la participation étrangère au 29ème concours de Haïku de l’Ambassade du Japon.

Suivi quelques jours plus tard d’une autre très jolie nouvelle avec l’obtention d’une mention honorable au Prix Jocelyne Villeneuse 2016 (Canada).

En juillet, une belle surprise me vient d’Espagne ! J’apprends que j’ai remporté le Prix spécial de DASSAI au troisième concours de haïku Japón Tsunenaga Hasekura (Section Europe) organisé en Espagne. 1000 haïkus reçus de 40 pays !

http://haikusenalbacete.blogspot.fr/2016/06/ganadores-3er-premio-de-haiku-por-japon.html

En octobre, un autre de mes haïkus est retenu parmi la sélection finale des trente oeuvres qui figurent dans le recueil « Le chemin » éditée par les Adex à l’occasion du concours poétique 2016.

Publications poétiques

En février, je suis très émue de figurer dans le numéro 27 de la Revue du Tanka francophone publié en hommage aux victimes des terribles attentats de novembre à Paris. Au sommaire, deux de mes tankas et un haïku.

En mars, j’ai le bonheur de figurer au sommaire d’une belle anthologie poétique sur le thème de la différence intitulée À une différence près publiée aux Éditions Unicité avec une série poétique nommée Tankas de la différence.

Pour le commander : http://www.editions-unicite.fr/auteurs/Les-Sens-Retournes/a-une-difference-pres/index.php

En avril, je suis très heureuse (et touchée) d’avoir trois de mes haïkus publiés dans le numéro 52 de la revue Gong sur le très beau thème de l’intime.

En juin, 4 de mes tankas ont les honneurs de la revue du tanka francophone de juin dont un coup de cœur du jury pour celui-ci :

Ce halo d’aurore

autour des belles de jour

ruisselantes de nuit

juste ton regard sur moi

et tous mes doutes s’éteignent

En juillet, je suis heureuse d’avoir trois de mes haïkus sur le thème « Livre » publiés dans le numéro 52 de la revue francophone Gong.

Depuis septembre, vous pouvez également retrouver une sélection de mes haïku sur le thème du voyage dans l’anthologie florilège 2016 Voyages Voyages édité par Les Dossiers d’Aquitaine.

Lien pour commander votre exemplaire :http://www.ddabordeaux.com/…/n…/anthologies/voyages-voyages/

Jolie joie en octobre que de retrouver trois de mes haïkus Page 40 du numéro 53 de la revue poétique Gong dont le thème était « L’amitié ».

Sans oublier mon bonheur intense de retrouver mes trois haïku sur le thème – L’art du kireji – dans la sélection du jury du concours AFH 2016.

En novembre, je fête la parution du recueil « Zestes d’orange », collectif édité par l’AFH et Renée Clairon mais aussi du recueil collectif de Tankas Amoureuses aux Éditions d’un jardin,  Collection Cahiers de poésie brève.  En cliquant sur le lien suivant ou bien en le copiant dans votre navigateur, vous serez directement mis en relation avec le site marchand :

https://www.amazon.fr/dp/2955399922/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1482167364&sr=1-1&keywords=amoureuses+alhama+garcia