[Critique/Recension]« Chat » : Anthologie contemporaine de haïkus

Merci beaucoup à Danièle Duteil pour cette excellente recension de « Chat » : Anthologie contemporaine de haïkus.

COIN LECTURE, en direct depuis mon TGV Paris-Nantes du 12 juin

« Chat » : Anthologie contemporaine de haïkus coordonnée par Py Daniel et illustrée par Pouch François. Éditions Pippa, juin 2018. ISBN : 978-2-37679-014-3. Prix : 15,00 €.

Quoi qu’on en dise, le train a du bon ! Me voilà calée dans mon siège pour une durée de 2h 15 (normalement), juste le temps de savourer comme il se doit « Chatpouchpy » et de griffonner quelques commentaires.
Vous savez quoi ? J’ai commencé par une lecture des illustrations de l’ami Pouch qui décidément n’a pas son pareil pour croquer l’instant en mode humoristique. Cette phase a d’ailleurs débuté hier soir, en compagnie d’Arthur, 6 ans, qui a poussé quelques grands éclats de rire devant les chats amoureux, les voleurs de saucisses, les équilibristes sur les toits de la capitale…
Personnellement, je ne possède pas de chat. Je me contente des deux mistigris du voisinage, qui ont coutume de me gratifier de leurs hommages matinaux. Aucune de leurs mimiques ne m’échappe. Je suis donc, avec le collectif « Chat », en pays de connaissance.
Le recueil s’ouvre sur le chat purement domestique. Il apparaît dans le contexte familial, souvent fidèle compagnon des petits enfants. La gamelle et les jeux sont donc à l’honneur, coups de langue et bouts de ficelle allant bon train : dînette oubliée – /l e chat lape / une tasse de pluie – Virginie Colpart (Ninie Flambhaïku).
Bien sûr, il n’est pas envisageable, pour l’ami à quatre pattes, de se cantonner au cercle mesquin d’un quelconque domicile. Rien de tel qu’une bonne maraude alentours pour taquiner le merle ou flairer des odeurs prometteuses : sardines grillées / tous les chats du voisinage / rappliquent – Michel Duflo.
À moins qu’un irrésistible relent n’impose sur le champ une fouille minutieuse : matin radieux – / mouches et chats se disputent / les poubelles – Sarra Masmoudi.
Mais le chat est aussi un doux rêveur : le chat / à la fenêtre du salon – / nuit de pleine lune – Py Daniel,
un infatigable dormeur : feu de bois – / le chat lui aussi / s’étire – Annie Rozeron,
doublé d’un tendre poète et d’un fin mélomane : ma plume encrée crisse / sur la feuille de papier – / mon chat ouvre un œil – Joëlle Ginoux-Duvivier // comptant mes syllabes / la queue du chat / rythmiquement – Hélène Duc // tap tap tap / la queue du chat / et la pluie – Cristiane Ourliac.
Grand explorateur devant l’Éternel, l’ami à fourrure fait son miel de ses plus imprévisibles trouvailles : nouvelle retraitée / le chat dort / dans son cartable – Jacques Quach // Noël du chat – / cartons / et papiers cadeaux – Daniele Georgelin.
Facétieux, l’animal n’en respecte pas moins ses devoirs élémentaires envers sa progéniture : les yeux si doux / de la chatte allaitant / ses quintuplés – Sarra Masmoudi.
À qui sait pénétrer son regard, s’ouvre soudain un univers insoupçonné : un monde dans ses yeux / le chat / agrandit la maison – Philippe Macé // chatte grise – / toute la mer / dans les pupilles – Marlene Alexa.
On n’aurait encore rien dit du personnage si l’on omettait d’évoquer ses amours et ses escapades nocturnes : lune de givre – / à la recherche d’une partenaire / le chat de gouttière – Minh-Triết Phạm // il n’est pas rentré – / c’est la vieille armoire / qui miaule – Jacques Quach.

J’aurais pu citer encore beaucoup d’autres haïkus relatant les aventures de Minet, mais chut !

Je referme « Chat », rêvassant vaguement, un goût de trop peu sur la langue. D’ailleurs, il me reste encore du temps pour lire et relire. D’autant que le haut-parleur beugle une annonce inquiétante…

arrêt en pleine voie
les voyageurs miaulent
de lassitude

DD

Publicités

[Parution] « Chat Pouch », l’anthologie collective de haïkus sur les chats aux Editions Pippa

La voici enfin qui pointe le bout de ses jolies moustaches frétillantes…

J’ai le plaisir de vous présenter l’anthologie collective de haïkus « Chat Pouch »

des Editions Pippa qui vient de paraître, coordonnée par Daniel Py et joliment illustrée par François Pouch.
Au sommaire : 152 haïkus de 34 auteurs francophones (France, Québec, Egypte, Espagne, Tunisie, Maroc, Vietnam, Roumanie).
Très honorée d’avoir l’un de mes tercets cité en 4eme de couverture :

l’année du tigre

le chat passe d’une tache

de soleil à l’autre

Hélène Duc

Caractéristiques techniques :

CHAT

Collectif d’auteur (e)s

Anthologiste : Py Daniel

Illustrateur : Pouch François

11,5 x 18 cm – 100 pages
N°ISBN :978-2-37679-014-3
Sortie : juin 2018
Prix : 15 €

Pour vous en pourlécher les babines et ronronner de plaisir, c’est ici qu’il faut cliquer :

http://www.pippa.fr/929-CHAT

[Parution] « L’or du rein : l’humain corps et âme » disponible chez Unicité Edition

FB_IMG_1523453514934.jpg

Format : 15 x 21
Nombre de pages : 108
ISBN/EAN : 978-2-37355-201-0

14 euros

Pour le commander : http://www.editions-unicite.fr/auteurs/DUTEIL-Daniele/l-or-du-rein-l-humain-corps-et-ame/index.php

J’ai le bonheur de vous annoncer la parution de l’anthologie collective « L’or du rein : l’humain corps et âme » chez Unicité Edition. Bravo à Danièle Duteil, Daniel Py, Robert Gillouin et à tous les auteurs dont j’ai le plaisir de faire partie 😉

Le collectif L’or du rein : l’humain corps et âme s’appuie sur un genre littéraire venu du Japon, le senryû : poème comparable au haïku, de forme cependant plus libre, au ton humoristique ou satirique. Son sujet est l’humain.

Attentifs à tous les instants de la vie, les quarante-quatre haïkistes de ce collectif ont une conscience aiguë des maux qui agitent la société. Mais, loin de se laisser gagner par la morosité ambiante, ils se saisissent de la moindre cocasserie, s’empressant de tourner en dérision passes délicates et coups bas du destin. L’enfant qui s’écrie « Même pas mal ! », après une énorme chute, n’a-t-il pas déjà compris l’efficacité et l’effet salutaire d’un bon pied-de-nez adressé à la ronde pour conjurer un sort douloureux ?

[Parution prochaine] Collectif senryus « L’OR DU REIN : L’HUMAIN CORPS ET ÂME » aux Editions Unicité

Joie je suis d’apprendre que je serai prochainement au sommaire du recueil collectif senryus « L’OR DU REIN : L’HUMAIN CORPS ET ÂME » illustré par Robert Gillouin à paraître vers fin avril aux Editions Unicité.

Merci à Danièle Duteil et à Daniel Py, prestigieux membres du jury de sélection de me faire ce joli bonheur !

[Parution] L’Anthologie collective de haïkus « Secrets de femmes » chez Pippa Editions

L’Anthologie collective de haïkus « Secrets de femmes » est paru officiellement hier ! Un magnifique recueil de haïkus issu d’un collectif francophone de 127 femmes dirigé par Danièle Duteil dont j’ai l’honneur de faire partie avec 4 de mes haïkus.
À se procurer au plus vite !
Lien d’achat : http://www.pippa.fr/Secrets-de-femmes
18 € + frais postaux.

Pour vous, un petit extrait :

nuit des Perséides
je cherche un collant
qui n’ait pas filé

[Parution] Anthologie collective de haïkus « Secrets de femmes »

Je suis très fière et heureuse de vous annoncer la parution de l’anthologie collective de haïkus « Secrets de femmes » chez Pippa Éditions. Un collectif francophone de 127 femmes dirigé par Danièle Duteil dont j’ai l’honneur de faire partie.

18 € + frais postaux.
Lien d’achat : http://www.pippa.fr/Secrets-de-femmes
SUJET
Les femmes occidentales vont et viennent, elles sont actrices d’un monde capté par leur sensibilité propre. Ainsi, Secrets de femmes offre un témoignage « en brefs » de notre époque : chaque instant de la vie s’a(e)ncre, sur la page, personnel, familial, profession- nel, sociétal, récréatif… semant des cristaux sertis d’émotions de toute nature. Les haïkus de Secrets de femmes ne manquent pas d’ouvrir de lumineuses fenêtres de complicité : convivialité, rire, amour et douceur.
ARGUMENTAIRE
Danièle Duteil a laissé aux auteures le champ libre ; en effet, dans l’appel à haïkus, aucun thème n’a été imposé, aucune règle n’a été proposée. Bien sûr, il y a des thématiques qui refont surface tels un désir de maternité parfois inassouvi, souvent comblé, le plaisir éprouvé dans les rapports intergénérationnels, le départ ou le décès de personnes aimées ; j’y retrouve aussi une bienveillance pour l’Humain et la Nature.
J’avais déjà remarqué dans le corpus de Regards de femmes que les femmes poètes ont besoin de latitude pour s’exprimer sur des sujets chers. Dans Secrets de femmes, il m’apparaît que les auteures se révèlent plus naturellement – moins de métaphores, de sous-entendus, d’euphémismes. Quelques auteures ont enfin levé le voile sur des comportements d’autrui ayant causé de profondes blessures à l’être et à son âme. Merci d’avoir libéré la parole de la voix intérieure.

Bilan 2017

2017 se termine (année très compliquée d’un point de vue personnelle) et avec elle la fin des publications et des résultats des différents concours littéraires. Comme chaque année, je dresse donc un petit bilan de mes différentes activités.

En 2017, j’ai vu 19 de mes textes publiés (tous genre confondus) :

9 nouvelles

1 tanka-prose

2 textes courts

3 poésies

2 tankas, 2 cinqkus et près d’une soixantaine de Haïkus dans différentes anthologies collectives et revues.

Côté Prix & distinctions, j’ai également été très gâtée cette année encore en obtenant une dizaine de récompenses poétiques et littéraires dont 3 premiers prix, 3 second prix pour certains de mes haïkus et un troisième prix pour un de mes tanka.

Nouvelles publiées

{Janvier}

Mise au vert, in Les OGM ET APRÈS…  coordonnée par Yann Quero aux Éditions ARKUIRIS.

Filature, in recueil de nouvelles du RER B organisé par la RATP.

{Février}

Un bon Samaritain in Enquêtes au musée, éditions Christophe Chomant.

Le souffle d’Erzulie  in Une Saint-Valentin d’enfer, Anyway Éditions.

Mister Tagada in LA SAINT-VALENTIN? PAS POUR MOI !, Évidence Éditions.

{Mai}

Passage à l’acte, in Les yeux du tueur, coordonnée et présentée par Yves-Daniel Crouzet, Ivre-book Éditions. ISBN : 978-2-36892-461-7.

{Octobre}

Le mâle est fait, in anthologie « Nouvelles Avancées » sur le thème « Atomes crochus, vers l’infiniment petit et au-delà… », Presses de l’Ensta.

{Novembre}

La terreur en ses ténèbres in Sur les traces de Lovecraft 1, Nestiveqnen Éditions. ISBN : 978-2-915653-83-0.

{Décembre}

Choses dont je me souviens, in Robe de Papier (collectif), Souffle Court Éditions.

Textes courts

{Mai}

Collectif RÉSONANCES chez Jacques Flament Éditions. ISBN : 978-2-36336-316-9.

{Août}

L’Instant Fugace, volume 1, Jacques Flament Éditions. ISBN : 978-2-36336-329-9.

Poésie et Haïkus

{Janvier}

Deux de mes haïkus dans le numéro 54 de la revue Gong, thème Montagne et Eau.

10 haïkus in Passion Haïku, coordonné par Daniel Py aux Éditions Pippa

{Février}

Sélection de Haïkus in Recueil ÉROTIQUE À TOUS POINTS DE VUE, concours Rivalités 2017, Éditions Renée Clairon.

{Mars}

1 haïku dans le collectif Nu, éditions « Des petits riens » de l’association Haïkouest.

Revue Cabaret # 21 : Le train

{Mai}

7 haikus, in Liberté Égalité Fraternité, Éditions Envolume. ISBN : 978-2-37114-052-3.

{Juin}

Spécial Cinqku de la revue Rivalités, Éditions Renée Clairon.

{Juillet}

3 Haïkus dans le numéro 56 de la revue Gong.

Haiku University, volume I, (Japon)

Revue Cabaret # 22 – Îles et elles

Dernier Voyage,  in anthologie Naufrages et Épaves, chant choral, aux éditions des Embruns. ISBN 979-10-97565-00-8. EAN 9791097565008.

{Septembre}

3 Haïkus in L’arbre sort du bois, Anthologie animée par Dominique CHIPOT, Pippa Éditions.  ISBN : 978-2 -37679-000-6.

{Octobre}

1 Tanka in Revue du tanka francophone numéro 32 – octobre 2017.

1haïku in 30 rencontres avec la lumière,  Éditions Les Adex.

4 haikus in revue Gong Octobre-Décembre 2017 n°57.

7 haikus in Revue HERBIER HAÏKU, aux éditions Graines de vent.

La lettre de l’inconnue, in revue poétique Rrose Sélavy, numéro 3.

{Décembre}

Voyager en pâleur, haibun dans le collectif Tanka-prose et Haibun, sous la direction de Danièle Duteil et Patrick Simon. Éditions du Tanka francophone. ISBN 978-2-923829-30-2.

Anthologie collective Haiku-column II (Japon)

Prix & distinctions

{Janvier}

Finaliste du concours de nouvelles du RER B organisé par la RATP.

2e prix du concours de haikus du festival Taol Kurun 2017.

{Février}

1er prix du concours de haïkus érotiques Rivalités 2017.

{Mars}

Second prix ex-aequo au 20th Mainichi Haïku Contest 2017, section internationale (Japon).

5 ème place au concours Haïkouest sur le thème Cristal.

{Avril}

Premier prix, catégorie Grand Public, concours d’écriture Nouvelles Avancées 2017 organisé par  L’ENSTA ParisTech et l’Ecole polytechnique.

{Juillet }

1 de mes haïkus dans la sélection du jury du concours « Un haïku pour le climat » 2017.

Deuxième place obtenue au concours de haïkus « Déambuler » de Haïkouest.

{Septembre}

Troisième prix ex-aequo, au concours de tankas 2017 organisé par le Nihonjikaï de Lyon en collaboration avec la revue du tanka francophone.

{Octobre}

Second prix dans la catégorie « thème imposé : Bruit, silence » au concours AFH 2017.

{Décembre}

De cendres et d’écarlate (éditions Unicité) classé 19 éme/31 au classement du Prix Fondcombe 2017.

1er Prix Spécial pour la participation étrangère au 30éme concours de haïkus organisé par l’ambassade du Japon à Dakar.

 

[Prix Littéraire] Résultats officiels du prix Fondcombe 2017

de cendres et

Mon recueil de nouvelles fantastiques De cendres et d’écarlate (éditions Unicité) s’est classé 19 éme/31 au classement du Prix Fondcombe 2017. Bon, soyons honnêtes c’est pas top, mais cela aurait pu être pire. C’est triste à dire mais les recueils de nouvelles sont toujours considérés comme le parent pauvre des romans, c’est injuste mais c’est ainsi. 😉

Ce qui me console un peu d’être dans le « ventre mou » du classement, c’est que (pourvu que ça dure) je n’ai (pour le moment) reçue que des retours très positifs des lectrices et lecteurs qui ont chroniqué mon recueil de nouvelles, c’est motivant pour moi.

Les critiques sur Babelio où sa note est de 4,5 sur 5  : https://www.babelio.com/livres/Duc-De-cendres-et-decarlate/889212

Pour celles et ceux qui souhaiteraient découvrir mes textes fantastiques, De cendres et d’écarlate est disponible à l’achat sur le site de l’éditeur : http://www.editions-unicite.fr/auteurs/DUC-Helene/de-cendres-et-d-ecarlate/index.php

Mais si vous souhaitez obtenir un exemplaire dédicacé, c’est également possible. Il suffit de m’envoyer un message privé avec votre commande, vos coordonnées postales et une adresse courriel valide. Je me ferai alors une joie de vous l’envoyer à votre domicile avec un petit mot rien que pour vous 😊

Informations bibliographiques

 

Titre : De cendres et d’écarlate: nouvelles fantastiques
Auteur Hélène Duc
Éditeur Éditions Unicité, 2016
ISBN 2373550709, 9782373550702
Longueur 176 pages

 

[Parution] Collectif Tanka-Prose et Haïkus aux éditions du Tanka francophone

23380239_523445758008876_8664673128247626756_n

Collectif sous la direction de Danièle Duteil et Patrick Simon
Illustration : Aurélien Arnoux

ISBN 978-2-923829-30-2

Sortie : 2017

Prix : 15 € ou 20 $ CAD

Acheter : http://www.revue-tanka-francophone.com/edition/catalogue_editions_tanka.html#Collectif_de_tanka-prose_et_ha%EFbun

Ou auprès de Danièle Duteil :
chèque à lui envoyer à son nom à l’adresse suivante :
Danièle Duteil
Lescouët
56550 Locoal-Mendon

Table des matières

5 – Haïbun et tanka-prose : quelques éléments de réflexion, de Danièle Duteil et Patrick Simon

8 – Sources bibliographiques dans l’ordre chronologique des œuvres d’origine, de Patrick Simon

11 – « Laisser couler l’eau », de Micheline Aubé

13 – « Le soleil tapait », de Marc Bonetto

14 – « Une aube dorée », de Brigitte Briatte

17 – « L’aube », de Dominique Decamps

20 – « Voyager en pâleur », de Hélène Duc

23 – « Beg az raz », de Danièle Duteil

28 – « Michel K », de Georges Friedenkraft

30 – « Le tour du lac », de Marie-Noëlle Hopital

33 – « L’escalier de la vie », de Françoise Kérisel

35 – « Les feuilles mortes », de Jo(sette) Pellet

38 – « Voyage de la nuit », de Monique Mérabet

42 – « Dans l’ombre de l’automne », de Catherine Monce

46 – « Belle journée d’août », de Nicole Pottier

49 – « A double tour », de Germain Rehlinger

52 – « Bastet », de Germain Rehlinger

55 – « Spirale », de Marie-Jeanne Sakhinis-De-Meis

64 – « Silence et chuchotement », de Patrick Simon

68 – « Le pingouin au nez rouge », de Sandrine Waronski

72 – « de mur en mur », Anonyme

J’ai reçu mes exemplaires ce matin et cet ouvrage est une véritable réussite avec de très beaux textes que je vous invite (et conseille) de découvrir très vite.