[Parution] L’anthologie « Céphéides et nébuleuses » aux Éditions Astérolivres

Prochainement disponible aux Éditions Astérolivres l’anthologie illustrée de photographies « Céphéides et nébuleuses » a pour vocation de célébrer les beautés du cosmos et de rendre hommage au film Blade Runner, un classique de la science-fiction. Pour les personnes intéressées à acquérir cet ouvrage, n’hésitez pas à vous manifester par message, j’en aurai un petit stock à dédicacer dans les semaines à venir 😉

Publicités

[Parution] Sortie de l’anthologie CARRÉS POÉTIQUES 2 aux Editions Jacques Flament

Sortie de l’anthologie CARRÉS POÉTIQUES 2 compilant 80 textes de 80 auteur(e)s différent(e)s dont l’un des miens 😉 Un ouvrage alliant imagination, poésie et contrainte à découvrir sans tarder.

Carrés poétiques 2

ISBN : 978-2-36336-359-6
PAGES : 84
FORMAT : 145×145
PARUTION : 05/2018
COLLECTION : Hors collections
PRIX : 7 €

Pour le commander, c’est ici :
http://www.jacquesflamenteditions.com/339-carres-poetiques-2/

[Parution] Revue Dissonances #34 Traces

Dissonances 34-COUV-WEB

La très belle couverture de la revue Dissonances #34 Traces qui vient de paraître. J’ai l’honneur d’y figurer avec mon texte Sans laisser de traces.

Pour découvrir des extraits et vous procurer ce numéro :

http://revuedissonances.com/dissonances-34-traces/

Ci-dessous, un extrait de mon poème Sans laisser de traces :

DUC Hélène (extraits)

DISSONANCES #34 | TRACES
Sans laisser de traces


« Il rentre tard, il rentre ivre, en colère contre le monde entier. C’est jusqu’à son ombre qui pue l’alcool. Titubant, il t’attrape par les cheveux, s’essuie les pieds sur ton âme, écrase son mégot sur ton cœur, respire ton visage blême, déjà entre sueur et larmes, te postillonne son pouvoir en pleine face.

Son haleine zébrée d’orage prend ton souffle au lasso. Tu te cabres et rues. Ses dents mordent ton prénom et le taillent en pièces. Coup de pieds, uppercuts. Il te cogne comme ce vieux meuble qu’on heurte en passant sans vraiment y penser. Te frappe jusqu’à ta peau de quelqu’un d’autre, pour marquer de son empreinte celle que tu étais avant lui. En deux minutes, cent ans te pleuvent sur le corps.

Vertige de paupière fendue. Le mascara imprimé en grillage sous tes yeux. Même si tu voulais crier, ta voix reste coincée au fond de tes os en miettes. Il t’écrase, tu t’écroules. La honte dans la moelle, tout s’effondre en toi. Le rire affaissé au fond de la gorge. À genoux, tête… »

[Recension] Jolie critique de L’Instant Fugace 2 par le blog Les Belles Phrases

instant fugace 2

L’INSTANT FUGACE 2

Collectif

Jacques Flament Editions

En musique on parlerait d’une compile à laquelle ont participé divers interprètes mais, en l’occurrence, il s’agit de littérature, c’est donc un recueil que Jacques Flament a eu la bonne idée de produire en rameutant quatre-vingts auteurs gravitant autour de sa maison d’édition. Au cours de ma lecture, j’ai ainsi rencontré des amis que je connais depuis un bon bout de temps maintenant, comme Éric Allard qui a l’honneur d’introduire ce recueil avec son complice Denys-Louis Colaux, des gens que je connais un peu, des gens que j’ai déjà lus ailleurs, et beaucoup d’auteurs dont je n’avais même jamais entendu parler. Jacques Flament ne leur a imposé qu’une seule contrainte, celle de la longueur : une demi page par texte sachant que certains ont eu droit à deux ou trois contributions.

Apparemment, il leur a laissé la liberté du sujet, leur demandant simplement, comme il l’a écrit sur la quatrième de couverture de saisir l’instant fugace où l’inspiration submerge l’auteur, où la muse se fait trop pressante pour ne pas céder à son insistance.

« L’instant fugace, c’est l’urgence qui s’impose en quelques phrases, l’évidence du texte fugitif qui éclaire, questionne, étonne, déconcerte ».

Chacun a donc choisi son thème, son message, son image, sa réflexion… et étonnement, même s’il existe une grande diversité entre tous les textes proposés, certaines constances apparaissent comme un fil rouge qui relierait les muses de tous ces auteurs. Comme la fille qui « a coincé le billet le long de sa cuisse, entre la fatigue et la misère », bon nombre de textes évoluent entre cette misère et le désespoir, entre la fatigue et la tristesse, entre la solitude et la peur et entre la vieillesse et la mort qu’elle annonce. Il reste tout de même une place pour l’ironie, la fantaisie, le surréalisme voire le burlesque…

De même si chacun a son style, Terpsichore n’est jamais bien loin, soufflant l’inspiration du poète au creux des oreilles des auteurs pour donner la couleur, comme disent les musiciens, à ce recueil, une couleur agrémentée de jolies images, « Il fait nuit sur la ville. Il fait peur dans mon cœur », de formules de style bienvenue, « Partage de l’argenterie et des vieux griefs » et des raccourcis saisissants, « Le lendemain, il prit le train et descendit entre deux stations ».

Mais ce que je retiendrai avant tout, c’est que ces auteurs, et leur éditeur, sont des amoureux des mots comme l’a si bien écrit l’un d’eux à qui je laisserai ma conclusion :

« Ah tes mots ! Ils restent coincés dans ta bouche, tes mots. Tu les mastiques, tu les mâches, tu les mâchonnes et tu les mâchouilles … Tes mots, on dirait des oisillons cramponnés aux brindilles de toi qui n’osent pas sortir du nid douillet de ta pensée ».

Le livre sur le site des Editions Jacques Flament

L’INSTANT FUGACE 1

Lien de l’article

http://lesbellesphrases.skynetblogs.be/archive/2018/03/25/2018-lectures-printanieres-court-tout-court-8813866.html

[Parution] L’INSTANT FUGACE 2

instant fugace 2

Ma première publication de 2018 : L’INSTANT FUGACE 2.

Dans cet opus : 150 textes et 82 auteurs différents.

L’instant fugace, c’est la pulsion créative qui vous réveille la nuit, l’éclat haletant qui sonne le branle-bas, l’essoufflement des mots qui descendent en rappel jusqu’au bout de vos doigts impatients de libérer l’inspiration soudaine.
L’instant fugace, c’est l’urgence qui s’impose en quelques phrases, l’évidence du texte fugitif qui éclaire, questionne, étonne, déconcerte.
L’instant fugace, c’est la puissance d’un silence insoutenable qui s’échappe dans un souffle bref et étroit.
L’instant fugace, c’est une certaine idée de l’écriture, un cri fulgurant enfanté dans l’euphorie de l’instant.

Intéressé ?

Voici le lien du nouvel opus :

http://www.jacquesflamenteditions.com/322-linstant-fugace-2/

… et celui du premier (toujours disponible) :

http://www.jacquesflamenteditions.com/307-linstant-fugace/

Bilan 2017

2017 se termine (année très compliquée d’un point de vue personnelle) et avec elle la fin des publications et des résultats des différents concours littéraires. Comme chaque année, je dresse donc un petit bilan de mes différentes activités.

En 2017, j’ai vu 19 de mes textes publiés (tous genre confondus) :

9 nouvelles

1 tanka-prose

2 textes courts

3 poésies

2 tankas, 2 cinqkus et près d’une soixantaine de Haïkus dans différentes anthologies collectives et revues.

Côté Prix & distinctions, j’ai également été très gâtée cette année encore en obtenant une dizaine de récompenses poétiques et littéraires dont 3 premiers prix, 3 second prix pour certains de mes haïkus et un troisième prix pour un de mes tanka.

Nouvelles publiées

{Janvier}

Mise au vert, in Les OGM ET APRÈS…  coordonnée par Yann Quero aux Éditions ARKUIRIS.

Filature, in recueil de nouvelles du RER B organisé par la RATP.

{Février}

Un bon Samaritain in Enquêtes au musée, éditions Christophe Chomant.

Le souffle d’Erzulie  in Une Saint-Valentin d’enfer, Anyway Éditions.

Mister Tagada in LA SAINT-VALENTIN? PAS POUR MOI !, Évidence Éditions.

{Mai}

Passage à l’acte, in Les yeux du tueur, coordonnée et présentée par Yves-Daniel Crouzet, Ivre-book Éditions. ISBN : 978-2-36892-461-7.

{Octobre}

Le mâle est fait, in anthologie « Nouvelles Avancées » sur le thème « Atomes crochus, vers l’infiniment petit et au-delà… », Presses de l’Ensta.

{Novembre}

La terreur en ses ténèbres in Sur les traces de Lovecraft 1, Nestiveqnen Éditions. ISBN : 978-2-915653-83-0.

{Décembre}

Choses dont je me souviens, in Robe de Papier (collectif), Souffle Court Éditions.

Textes courts

{Mai}

Collectif RÉSONANCES chez Jacques Flament Éditions. ISBN : 978-2-36336-316-9.

{Août}

L’Instant Fugace, volume 1, Jacques Flament Éditions. ISBN : 978-2-36336-329-9.

Poésie et Haïkus

{Janvier}

Deux de mes haïkus dans le numéro 54 de la revue Gong, thème Montagne et Eau.

10 haïkus in Passion Haïku, coordonné par Daniel Py aux Éditions Pippa

{Février}

Sélection de Haïkus in Recueil ÉROTIQUE À TOUS POINTS DE VUE, concours Rivalités 2017, Éditions Renée Clairon.

{Mars}

1 haïku dans le collectif Nu, éditions « Des petits riens » de l’association Haïkouest.

Revue Cabaret # 21 : Le train

{Mai}

7 haikus, in Liberté Égalité Fraternité, Éditions Envolume. ISBN : 978-2-37114-052-3.

{Juin}

Spécial Cinqku de la revue Rivalités, Éditions Renée Clairon.

{Juillet}

3 Haïkus dans le numéro 56 de la revue Gong.

Haiku University, volume I, (Japon)

Revue Cabaret # 22 – Îles et elles

Dernier Voyage,  in anthologie Naufrages et Épaves, chant choral, aux éditions des Embruns. ISBN 979-10-97565-00-8. EAN 9791097565008.

{Septembre}

3 Haïkus in L’arbre sort du bois, Anthologie animée par Dominique CHIPOT, Pippa Éditions.  ISBN : 978-2 -37679-000-6.

{Octobre}

1 Tanka in Revue du tanka francophone numéro 32 – octobre 2017.

1haïku in 30 rencontres avec la lumière,  Éditions Les Adex.

4 haikus in revue Gong Octobre-Décembre 2017 n°57.

7 haikus in Revue HERBIER HAÏKU, aux éditions Graines de vent.

La lettre de l’inconnue, in revue poétique Rrose Sélavy, numéro 3.

{Décembre}

Voyager en pâleur, haibun dans le collectif Tanka-prose et Haibun, sous la direction de Danièle Duteil et Patrick Simon. Éditions du Tanka francophone. ISBN 978-2-923829-30-2.

Anthologie collective Haiku-column II (Japon)

Prix & distinctions

{Janvier}

Finaliste du concours de nouvelles du RER B organisé par la RATP.

2e prix du concours de haikus du festival Taol Kurun 2017.

{Février}

1er prix du concours de haïkus érotiques Rivalités 2017.

{Mars}

Second prix ex-aequo au 20th Mainichi Haïku Contest 2017, section internationale (Japon).

5 ème place au concours Haïkouest sur le thème Cristal.

{Avril}

Premier prix, catégorie Grand Public, concours d’écriture Nouvelles Avancées 2017 organisé par  L’ENSTA ParisTech et l’Ecole polytechnique.

{Juillet }

1 de mes haïkus dans la sélection du jury du concours « Un haïku pour le climat » 2017.

Deuxième place obtenue au concours de haïkus « Déambuler » de Haïkouest.

{Septembre}

Troisième prix ex-aequo, au concours de tankas 2017 organisé par le Nihonjikaï de Lyon en collaboration avec la revue du tanka francophone.

{Octobre}

Second prix dans la catégorie « thème imposé : Bruit, silence » au concours AFH 2017.

{Décembre}

De cendres et d’écarlate (éditions Unicité) classé 19 éme/31 au classement du Prix Fondcombe 2017.

1er Prix Spécial pour la participation étrangère au 30éme concours de haïkus organisé par l’ambassade du Japon à Dakar.